pregnant carer helps her elderly pacient to her feet

Une résidence autonomie de 138 logements à Château Gaillard 

Cette délibération concerne le bail emphytéotique administratif que la Ville va signer avec Est Métropole Habitat pour la construction d’une résidence autonomie de 138 logements. Nous nous souvenons des débats que nous avions eus il y a presque 2 ans maintenant à propos de la fermeture des EHPAD J.Jaurès et Château Gaillard, demandée par l’Agence Régionale de Santé pour faire des résidences d’une taille plus importante, avec des moyens humains et médicaux suffisants. Outre le problème du déménagement des résidents que nous avions soulevé et qui a été traité finalement dans de bonnes conditions (notamment après la mobilisation des familles), nous nous inquiétions du nombre de places globales dont la ville bénéficierait à l’issue des restructurations envisagées. Celles-ci consistent aujourd’hui à construire 138 logements sur un seul site (angle rues Château Gaillard / Dupeuble) au lieu de 114 logements à Château Gaillard auxquels il faut ajouter, si je ne me trompe pas, les 18 places de l’EPAHD J. Jaurès, donc les 138 futurs logements autonomie sont à comparer aux 132 existants actuellement, ce qui conduira à une légère hausse de 6 logements, et non de 24 logements comme l’indique le compte-rendu de la commission.

Nous notons avec satisfaction que ce sont 138 logements tous éligibles à l’aide sociale, ce qui est évidemment important pour permettre à nos concitoyens séniors aux ressources modestes de bénéficier d’une solution adaptée à leurs besoins et leurs revenus. Cet enjeu de solidarité est bien évidemment très important et nous souhaitons que d’autres projets de ce type puissent voir le jour dans les années qui viennent car, avec le vieillissement et l’accroissement de la population, ce nouvel équipement ne suffira pas.

 Le bâtiment sera construit avec des exigences de performance énergétique, EMH sait très bien faire cela, et tant mieux ! Concernant les espaces extérieurs,  la délibération mentionne qu’à l’issue de la division parcellaire, la Ville disposera d’une réserve foncière  de 700m2. C’est une petite surface, néanmoins, nous pensons qu’elle pourra utilement constituer un espace de respiration végétalisé, arboré qui s’ajoutera aux espaces extérieurs de la résidence (prévus pour la pratique du sport ou du jardinage) et qui pourra aussi être un lieu récréatif pour les enfants qui fréquenteront le restaurant scolaire.

Nous voterons cette délibération.

Je vous remercie.

Béatrice Vessiller

Share This: