Rize2014

Rendre les sols perméables et végétaliser la ville : une urgence climatique!

Nous approuvons totalement la démarche engagée sur le parvis du Rize pour lutter contre les ilots de chaleur, qui deviennent un problème préoccupant avec le réchauffement climatique désormais bien installé, hélas ! Rappelons que 2015, 2016 et 2018 ont été les années les plus chaudes depuis 50 ans, et que le phénomène n’est pas prêt de s’arrêter. Alors désimperméabiliser les sols, c’est – à dire permettre à l’eau de pluie de s’infiltrer, de végétaliser demain des surfaces qui sont aujourd’hui de grands espaces goudronnés noirs renvoyant la chaleur est évidemment une bonne démarche : cela permettra aussi de favoriser la biodiversité, de donner des espaces de jardinage. Les démarches équivalentes engagées dans quelques cours d’écoles sont aussi des projets écologiques que nous soutenons et encourageons dans d’autres espaces appartenant à la ville (cours de toutes les écoles, cours de centres sociaux, d’EPAHD…) ou dans les nouveaux projets urbains.

Et reconnaissons que les récents aménagements -provisoires- de la place Grandclément ou définitifs le long du C3 ne sont pas exemplaires en la matière, et c’est dommage, ni même ceux réalisés dans les PUP en cours !  Mais espérons que les prochains projets urbains seront plus volontaristes sur ces questions !

Je vous remercie

Béatrice Vessiller

Share This: