Relais_assistants_maternels

Sauvons nos services publics, aux Brosses comme partout !

Monsieur le Maire, chers collègues,

Des habitants du quartier des Brosses nous ont exprimé leur inquiétude quant au transfert du relais d’assistants maternels Albert Camus dans d’autres locaux non adaptés, de l’éventuel déménagement de la maison de services publics Angle 9 et de la fermeture partielle de la Poste.

Certes, nous avons échangé des propos rassurants en commission spécialisée, puisque vraisemblablement les choses vont évoluer, car vous êtes à la recherche de solutions qui puissent satisfaire les habitants du quartier, pour que la Place de la Paix et alentours ne soit pas dépouillés de leurs services publics et que le RAM trouve des locaux adaptés à ses missions et ceci en concertation avec les assistants maternels.

Nous souhaiterions en revanche réaffirmer notre attachement au service public, même si nous avons eu l’occasion de l’exprimer pour la crèche des Maisons Neuves. A l’heure où le gouvernement Macron s’attaque aux services publics comme jamais aucun gouvernement ne l’avait fait, il est nécessaire de le rappeler. Lors de la campagne électorale de 2017, Emmanuel Macron scandait : « il faut gérer l’État comme une entreprise », ce qui est insensé, les objectifs du public étant opposés à ceux du privé. Il le met en application aujourd’hui, en organisant le démantèlement des services publics avec sa réforme de ceux-ci, la multiplication du recours aux contractuels ou la mise en place du possible recours à la rupture conventionnelle dans la fonction publique. Mais son annonce de la création des maisons « France services », alors qu’elles existent déjà sous la forme des maisons de services au public, est supposée nous consoler.

Sur ces services publics dans le quartier des Brosses, nous souhaiterions avoir des informations régulières sur ces évolutions en commissions spécialisées.

 Je vous remercie.

Zémorda Khelifi

Share This: