Nature_Villeurbanne

Tribune Viva – Octobre 2019 – Urgence climatique : s’adapter au réchauffement !

Les canicules particulièrement longues et intenses de cet été nous ont mis de façon accrue face à l’urgence et à la nécessité de s’adapter à des phénomènes climatiques appelés à se produire de plus en plus fréquemment et de façon plus intense dans les années à venir.

Villeurbanne, dense et peu aérée, est particulièrement concernée, avec des températures au sol plus importantes et la formation d’îlots de chaleurs. Pour rafraîchir la ville, il est indispensable de « débitumer » et de végétaliser autant que possible et partout où cela est possible, en privilégiant des espèces végétales résistantes à la chaleur et à la sécheresse.

À cet égard, le plan canicule 2020 mis en œuvre par la municipalité à destination des écoles est bienvenu, afin de tempérer et gagner quelques degrés de fraîcheur dans les salles de classe et cours de récréation, sans climatisation, par la plantation d’arbres et la désimperméabilisation des sols, qui gardent ainsi l’humidité. La Métropole devra faire de même dans les cours de collèges et les places publiques. Or, la nouvelle place Makeba à La Soie ou les aménagements provisoires de la place Grandclément manquent cruellement d’arbres ! Accroître la végétalisation permettra aussi de préserver nos ressources en eau, en facilitant l’infiltration des eaux de pluie, de favoriser une biodiversité particulièrement mise à mal dans nos milieux urbains et d’offrir aux Villeurbannais un cadre de vie plus agréable avec davantage de nature en ville !

Toujours lié au réchauffement climatique, cet été les moustiques tigres ont été particulièrement présents à Villeurbanne, ce qui a amené l’ARS à effectuer deux opérations de démoustication en septembre : nous sommes très inquiets du produit utilisé et du manque de précaution auprès de la population. Pour lutter contre ce fléau, il est urgent d’étudier des alternatives à l’épandage de produits neurotoxiques.

Pour lutter contre le réchauffement climatique et ses effets, les solutions sont à inventer et à mettre en œuvre dès maintenant !

Zémorda Khelifi

Share This: