l-avenue-henri-barbusse-dans-le-quartier-des-gratte-ciel-photo-progres-nilo-parejo-vieira-1584652237

Edito Mai 2020 – Des nouvelles du groupe des élus EELV-FdG

Avec le report du second tour des élections municipales, le mandat des conseils municipaux se prolonge de quelques semaines. Nous continuons ainsi, dans cette période particulière, notre travail d‘élus et avons notamment participé à la commission générale organisée par la Ville le 20 avril dernier. Plusieurs sujets ont été abordés et nous avons questionné le Maire sur l’organisation des services publics et la gestion de la ville en temps de confinement et post-confinement.

Les thèmes principaux que nous avons abordés ont été les suivants :

- Personnes vulnérables (visite en EHPAD, mise à l’abri de personnes vivant en squat…)

- Enfance et vie associative (dispositifs pour la sortie progressive du confinement dans les écoles et crèches, aide financière aux familles pour le budget alimentation, rémunération des vacataires du périscolaire, organisation de loisirs pour les vacances d’été…)

- Espaces publics (ouverture des parcs publics, pistes cyclables temporaires…)

- Sécurité publique (actions de la police municipale, actions spécifiques pour les zones de deal…)

- Commerce local (marchés du week-end, présence de producteurs locaux…)

- Vie institutionnelle (tenue des conseils municipaux…)

La Ville de Villeurbanne a mis en place des actions pendant la période particulière de confinement, pour atténuer son impact sur les plus vulnérables. En particulier, l’ouverture quotidienne du CCAS et l’assouplissement du versement des aides ont permis de venir en aide aux personnes les plus modestes (bons d’achats alimentaires, accès à l’eau et hygiène dans les lieux de vie insalubres…).

Depuis le 11 mai, une nouvelle page s’ouvre, celle du lancement du processus de déconfinement qui a commencé à Villeurbanne comme partout ailleurs. Les dispositifs d’accompagnement sont intéressants, notamment l’aménagement de pistes cyclables temporaires sur le boulevard du 11 novembre et le cours André Philip. Ces projets apportent des améliorations mais restent insuffisants pour assurer la continuité et la lisibilité d’itinéraires cyclables qui donneront envie aux non cyclistes de se (re)mettre en selle plutôt que de reprendre la voiture. L’aménagement du cours Stalingrad prévu seulement pour septembre devrait par exemple être réalisé avant l’été.

Apprendre à vivre avec le virus, garantir les solidarités, mieux vivre  : voilà certains des défis qui se posent à nous pour les prochains mois. Il n’en reste pas moins que cette pandémie doit éveiller un sursaut dans le modèle de société que nous connaissons. Il est urgent d’engager les transitions pour changer de modèle à toutes les échelles.

Share This: