20120709Chr1

Maison de santé aux Buers : la voilà enfin!

Par Béatrice Vessiller

Après plusieurs interventions de notre groupe sur le sujet de la maison de santé, quasiment une chaque année depuis 2011, la voilà enfin arrivée ! C’était l’une des 206 propositions que nous avions présentées ensemble, Monsieur le Maire, aux Villeurbannais en 2008. 7 ans après, nous sommes satisfaits de voter une délibération qui enclenche le projet, tout en regrettant qu’il faille attendre 2017 pour l’ouverture, soit quasiment 10 ans après la promesse électorale! On va finir par trouver que la construction d’écoles va plus vite…
Nous tenions à ce projet qui permettra l’accès aux soins et à la prévention en matière de santé, à des populations qui, aujourd’hui, en sont éloignées, en raison de difficultés sociales ou économiques ou en raison d’un manque de professionnels de santé dans le quartier des Buers.

Cet équipement est nécessaire car malgré une forte croissance démographique, Villeurbanne n’échappe pas à une des inégalités territoriales en matière de présence médicale, en particulier pour la médecine générale et en particulier sur les quartiers prioritaires de politique de la ville… Le montage est le suivant : la ville achète des locaux, dans un rez de chaussée d’immeuble qui sera construit prochainement sur le Terrain des Soeurs, locaux qui seront loués, au prix du marché, à une structure composée de professionnels de santé, qui se sont portés volontaires pour le projet. La région, dans le cadre du Contrat de plan Etat région, financera aussi en partie le projet villeurbannais comme 2 autres maisons de santé dans des quartiers de l’agglomération.
Cette réalisation est tout à fait positive d’autant qu’elle accueillera d’une part des médecins de secteur I et d’autre part, d’autres professionnels de santé complémentaires grâce à la mutualisation des locaux (infirmière, kiné, orthophoniste). Cette mutualisation permet la prise en charge de patients dans une approche plus globale. Pour les médecins, ce fonctionnement à 4 leur apporte une meilleure organisation et pour les patients du quartier la garantie d’une continuité de l’ouverture du cabinet médical.

Nous espérons que cette mutualisation permettra aussi des actions de prévention et promotion de la santé, sur des thèmes variés, les addictions, le sommeil de l’enfant, l’alimentation équilibrée pour éviter le surpoids qui touche un enfant sur 7 et les problèmes de diabète (qui touchent 3 millions de personnes, et plus particulièrement aujourd’hui les catégories les plus modestes:

Lancer la maison de santé en même temps que la mise en place d’une commission santé environnement (qui se réunit demain 13/10) est aussi très intéressant. Santé et environnement sont deux sujets intimement liés : des recherches de plsu en plus nombreuses montrent les impacts des atteintes à l’environnement sur notre santé (bisphénol A dans les biberons, plomb et autres produits toxiques dans les peintures, nitrates dans l’eau potable, polluants atmosphériques…). Sur ce point ,les travaux récents Professeur Zmirou montrent que injustices sociales et injustices environnementales vont de pair. Ainsi, dans une étude menée en Ile de France, le Pr Zmirou a mis en évidence sur des milliers de cas analysés que ,« les catégories sociales modestes qui habitent les quartiers les plus pollués ont 5 fois plus de risque de mourir lors d’un pic de pollution que les ménages aisés vivant dans les beaux quartiers. »

Pour conclure, la maison de santé des Buers est une beau projet, à faire éclore au plus vite, et qui peut contribuer à renforcer l’accompagnement de tous les publics en difficulté par une synergie avec l’ensemble des acteurs sociaux du quartier (MDR, Espace 33, maison de service public) mais aussi d’autres structures tels les centres sociaux, la Maison du citoyen, afin que chaque habitant devienne véritablement acteur de sa santé.

Nous voterons bien sur cette délibération.

Je vous remercie.

Share This: