2014_ECA_France_Calais_Migrants

Tribune Viva – Été 2019 – Villeurbanne, dans une Métropole accueillante

Villeurbanne a lancé en 2018 une réflexion sur l’accueil des migrants et a mis en place un jury citoyen, outil innovant de la démocratie participative. Formés sur le sujet grâce à des temps de travail approfondis, 26 Villeurbannais accompagnés ont émis des propositions diverses, afin de faire de Villeurbanne une ville accueillante.

Dans les propositions intéressantes, citons la création d’un lieu unique multi-services pour l’accès aux droits et à la santé, la mise en place d’un réseau de bains-douches publics mais aussi une école des langues pour l’apprentissage des langues étrangères et du français d’une part et d’accès au travail d’autre part, afin de garantir un parcours d’insertion durable sur notre territoire. Cette approche pourrait s’appuyer sur un lieu existant aux Buers, le Passage 33.

Pour favoriser la rencontre interculturelle, il est aussi proposé de favoriser le parrainage d’un enfant primo-arrivant par un enfant déjà scolarisé. Enfin, comment penser l’accueil sans penser l’hébergement ? Nous souscrivons particulièrement à la proposition du jury de recenser des bâtiments vacants sur la ville, qu’ils soient occupés ou non, propriétés publiques ou privées, afin d’en faire des lieux d’hébergement temporaire, avec un accompagnement social associatif, sur une durée de 1 à 3 ans, selon la destination des bâtiments.

En ce sens, nous proposons que la Clinique du Tonkin, inoccupée depuis quelques mois maintenant, devienne un de ces lieux, avant le projet de promotion immobilière qui y est prévu. Cela constituerait une des solutions dignes pour les dizaines de familles et jeunes migrants qui sont aujourd’hui dans des squats ou dans leur voiture !

L’ensemble des acteurs publics, État, Métropole et Ville, doivent renforcer sensiblement leur action conjointe en faveur des migrants, pour leur offrir avec respect et humanité à la fois des conditions de vie décentes rapidement et leur permettre de construire leur parcours personnel.

Zémorda Khelifi

Share This: