photo-ecole-algeco

Communiqué de presse – Une école « provisoire » au sein du collège Môrice Leroux : dans la ville la mieux gérée de France ?

Depuis plusieurs années, la population de Villeurbanne ne cesse d’augmenter, amenant de nouveaux élèves dans les écoles. À la rentrée de septembre, 17 nouvelles classes sont prévues et pour 2016, la ville vient d’inventer le concept d’école « provisoire » : des bâtiments modulaires seraient implantés dans l’enceinte du collège Môrice Leroux !

Pourtant, tout cela aurait pu être anticipé. En 2008 déjà, le maire promettait la construction de 3 nouvelles écoles. Promesse renouvelée en 2014, mais qui ne sera pas tenue… avant 2019 ! Le collège accueillerait 8 classes de CM1/CM2, déchargeant ainsi les écoles voisines, soit 200 élèves supplémentaires dans un collège déjà bien rempli lui aussi, avec des terrains de sport fortement réduits. Où les enfants vont-ils manger ? Faire les activités périscolaires ? Quelle cohabitation avec les élèves du collège ? Est-ce une école à part entière ou bien une annexe d’une école voisine ? Quels moyens matériels et humains y seraient associés ? Autant de questions sans réponse à ce jour. Dans la ZAC, plusieurs terrains sont pourtant disponibles (par exemple, le parking Chomel ou les jardins éphémères) : ne pourraient-ils pas accueillir cette « école provisoire » ?

Nous demandons que plusieurs scénarios d’implantation soient étudiés et discutés avec les parents et enseignants des écoles du centre-ville et du collège. Une vraie concertation s’impose pour trouver ensemble la moins mauvaise solution. Enfin, il faut accélérer la réalisation du nouveau groupe scolaire, 2018 au lieu de 2019 ou 2020, c’est possible si la Ville le décide vite.

Être la ville la mieux gérée de France, ce n’est pas bricoler une école lorsque les autres débordent.

Olivier Glück, pour le groupe Rassemblement Citoyen EELV-FdG de la mairie de Villeurbanne

Contact : Olivier Gluck 06 33 52 64 01

Share This: